Menu
Bien-être & Santé / Rituels de saison

Bonne année, bonne santé

Une bonne santé, c’est ce qu’on se souhaite toujours à la nouvelle année. Quand on a une bonne santé, c’est un souhait qu’on ne trouve pas vraiment spécial ou important. Comme tout dans la vie, on se rend souvent compte de l’importance de quelque chose quand on le perd. On dit que la santé est primordiale, mais on ne s’en rend jamais compte avant de ne plus l’avoir. Avoir des problèmes de santé et apprendre qu’on a une maladie, c’est sentir le sol se dérober sous ses pieds. Voir sa vie bouleversée. Se résigner à ce que rien ne sera plus comme avant. Et comprendre avec douleurs que non, la santé n’est jamais acquise !

Ma santé m’a lâchée, du jour au lendemain, il y a 10 ans. Au début, je pensais que j’avais attrapé un vilain virus, mais cela durait, et plus cela durait, et plus ma vie était chamboulée. Je sentais bien, au fond de moi, qu’il y avait autre chose. Mais aucun médecin ou spécialiste ne comprenait ce que j’avais. Je ne pouvais sortir de chez moi et j’ai arrêté de travailler.

Puisque la médecine traditionnelle ne pouvait rien pour moi et que je souhaitais m’en sortir, j’ai fait appel à des solutions parallèles, comme l’hypnose, qui m’ont permise de me tenir à nouveau sur mes jambes, de sortir à nouveau de chez moi, et de reprendre progressivement une activité professionnelle, en lançant ma propre entreprise. Je me disais que je ferais enfin ce qui me plait vraiment, et qu’en étant à mon compte, cela me permettrait de gérer mon temps en fonction de mon état de santé. Je tenais pour acquis que j’arrivais à contrôler cette situation, car ce problème de santé se stabilisait et qu’il finirait par disparaitre. Je pensais que je pourrais toujours controler la situation et que je pourrais toujours faire ce que j’avais envie de faire.

Mais depuis plusieurs mois, mon état de santé se dégrade. Les douleurs et l’asthénie ne me quittent plus, les crises sont plus souvent présentes et plus intenses qu’avant. Mes problèmes intestinaux sont ingérables. Mon corps est devenu comme mon pire ennemi, m’empêchant de faire ce que je veux, et donc de vivre comme avant. La vie que je menais jusqu’alors est complètement chamboulée, bouleversée. Il me faut accepter d’avoir des limites, de composer avec la maladie, de changer mes habitudes, et de réapprendre à vivre, au quotidien. J’ai dû abandonner des projets, à contre-coeur. Le plus difficile est de me résigner à devoir arrêter de travailler car pratiquer mon métier de photographe de mariage m’est malheureusement devenu impossible.
Devoir faire face à la maladie m’a fait pleinement comprendre qu’on tient trop souvent notre santé pour acquise, comme on croit que certaines personnes seront toujours là. Parce qu’elles sont jeunes, parce qu’elles ont l’air invincibles, parce qu’elles ont toujours été là et que c’est trop tôt tout simplement.

Alors arrêtons de remettre à plus tard ce qu’on voudrait dire ou faire aujourd’hui ! Profitons au jour le jour ! Souhaitons-nous sincèrement la santé parce qu’au fond, c’est vraiment le seul cadeau qui ne dépend malheureusement pas que de soi ! En effet, parce qu’elle n’est jamais acquise, la santé est le plus grand luxe qui soit et il est important d’avoir conscience de sa fragilité. Elle est beaucoup plus précieuse que ce qu’on croit car elle peut nous lâcher à tout moment. Mais malheureusement, on ne se rend compte de l’importance de sa santé qu’une fois qu’on l’a perdue. Il faut souvent vivre la maladie avant de réellement prendre conscience de la chance qu’on a quand on a la santé.

Alors si vous êtes en bonne santé, profitez pleinement de chaque instant ! Chérissez chaque seconde de votre vie en pleine santé et prenez soin de vos proches et de vous-même, parce que vous ne savez pas ce que réserve l’avenir.

Pour cette nouvelle année, je souhaite une bonne santé, force et courage, à toutes les personnes malades, quelle que soit la maladie. Vous n’êtes pas seuls ! Continuez de vous battre pour vaincre la maladie !

Prenez soin de vous et de vos proches !

41 personnes aiment cet article.