Menu
Alimentation / La vie avec un chien

Conseils pour changer l’alimentation de son chien | La transition alimentaire

Lorsque j’ai procédé au changement de croquettes d’Indie pour des croquettes de meilleure qualité, tout s’est très bien passé car j’ai opéré un changement en douceur afin de ne pas perturber son organisme. Si vous avez décidé de changer l’alimentation de votre poilu, je vous en dis plus sur comment procéder à la transition alimentaire, primordiale pour la santé et le bien-être de votre chien. Je vous propose quelques conseils, prodigués par le vétérinaire préféré d’Indie, et qui ont parfaitement fonctionné pour elle, afin que cette période de transition soit vécue sereinement par votre chien et par vous.

LA TRANSITION ALIMENTAIRE

Au cours de la vie de notre poilu, le changement d’alimentation peut être inévitable pour diverses raisons : que ce soit pour accompagner des changements physiologiques, pour répondre aux contraintes d’une pathologie diagnostiquée, pour améliorer le contenu de la gamelle de notre chien, lorsque le chien n’aime plus ses croquettes ou que son aliment actuel ne lui convient plus,… Quelle que soit la raison du changement d’aliment, il est préférable que cela s’accompagne d’une transition alimentaire pour éviter des troubles digestifs.

La transition alimentaire consiste à changer progressivement l’aliment du chien, tout en respectant ses besoins nutritionnels, pour laisser le temps à sa flore intestinale de s’adapter au nouvel aliment. Ce processus est important pour ne pas perturber son transit digestif et limiter d’éventuels problèmes intestinaux au chien.

Cette transition doit se faire dans les cas suivants :

– changement de croquettes/pâtées pour une autre marque (parfois aussi au sein d’une même marque)
– passage d’une alimentation sèche (croquettes) à une alimentation humide (pâtées) ou inversement
– passage d’une alimentation “industrielle” à une alimentation “maison” de type ration ménagère classique ou BARF

CONSEILS POUR BIEN RÉUSSIR LA TRANSITION ALIMENTAIRE

Pour opérer le changement d’alimentation, le proccessus de transition alimentaire est essentiel pour permettre au chien d’accepter et d’apprécier le nouveau contenu de sa gamelle. De cette manière, vous allez préparer le système digestif de votre chien à ce changement. S’il est trop brutal, cela peut provoquer des troubles digestifs (tels que des douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, …). De ce fait, le chien risque également de refuser de manger le contenu de sa gamelle. Une bonne transition alimentaire permettra donc l’adaptation de l’intestin de votre chien à ce nouvel aliment et d’assurer une bonne digestion.

Au début, si ce n’est pas déjà le cas, il est recommandé de fractionner la quantité journalière de nourriture en deux repas : un le matin et un le soir. Pour calculer la quantité journalière à donner, il suffit de se référer aux quantités conseillées sur l’emballage des aliments. Cette ration journalière est à adapter en fonction de votre chien (sa race, sa taille, son âge, son degré d’activité, son poids, …).
Ensuite, l’objectif est d’habituer votre chien, petit à petit, à sa nouvelle alimentation, en mélangeant progressivement le nouvel aliment à l’ancien, à chaque repas, en proportion de plus en plus importante jusqu’à arriver à 100% du nouvel aliment.

La transition peut se faire sur une semaine pour certains chiens, voire sur deux ou trois semaines pour les plus sensibles. Normalement, une alimentation de qualité sera très rapidement acceptée par l’organisme du chien.

Pour Indie, 7 jours ont suffit pour le passage aux nouvelles croquettes sans céréales que son organisme a tout de suite très bien assimilé. J’ai procédé de la manière suivante :

– Jour 1 et 2 : mélanger 1/4 des nouvelles croquettes sans céréales + 3/4 anciennes croquettes
– Jour 3 et 4 : mélanger 1/2 des nouvelles croquettes sans céréales + 1/2 anciennes croquettes
– Jour 5 et 6 : mélanger 3/4 des nouvelles croquettes sans céréales + 1/4 anciennes croquettes
– A partir du jour 7 : donner uniquement les nouvelles croquettes sans céréales

FAIRE EN FONCTION DE SON CHIEN

Attention : les indications et conseils que je vous donne en terme de processus de transition alimentaire sont le retour de ma propre expérience. Chaque chien est différent et s’adaptera différemment aux changements d’aliments. C’est pourquoi je vous conseille de faire en fonction de votre chien. Pour certains chiens, le changement se fera facilement et rapidement dès 4 à 7 jours, pour d’autres, cela demandera plus de temps d’adaptation. Il faudra donc procéder à une transition en prenant plus de temps et en augmentant plus progressivement la ration des nouvelles croquettes.

SURVEILLER LA SANTÉ DIGESTIVE DE VOTRE CHIEN

Pendant cette phase de transition, la meilleure façon de savoir si votre chien assimile sa nouvelle nourriture est de surveiller la santé digestive de votre chien, notamment en prêtant attention à la qualité de ses selles.

Au début de la transition alimentaire, il est possible de constater des variations mineures de la couleur et de la consistance des selles (un peu molles et non moulées par exemple). Mais tout changement majeur, comme une diarrhée, peut indiquer que la transition est trop rapide ou que le nouvel aliment ne convient pas à votre chien. Cela peut être aussi le signe de de parasites intestinaux. Il sera alors utile de consulter votre vétérinaire et penser à vermifuger votre chien, ce qui pourrait résoudre le problème.

Conseils pour le changement d'alimentation chien : la transition alimentaire

Comme la transition alimentaire est une période qui peut s’avérer délicate, vous connaissez désormais les bases pour réaliser sereinement une transition alimentaire réussie.

35 personnes aiment cet article.