Menu
Voyage & Loisirs

Destination | La plage de Trenez, Moëlan-sur-Mer

PLAGE DE TRENEZ (MOËLAN-SUR-MER), FINISTÈRE SUD, BRETAGNE

Ce mois de Janvier ressemble à un mois de Décembre nostalgique d’un mois de Novembre estival. Tout est encore bien vert ici dans mon coin du Finistère sud, en Bretagne. En cette saison, le jour tombe vite, et la lumière est très changeante. En cette fin de journée, j’ai enfilé un gros pull, chaussé des bottes et pris mon appareil photo : direction la plage de Trenez, située sur la commune de Moëlan-sur-Mer, dans le Finistère.

Trenez est une des deux plages de Moëlan-sur-Mer. C’est un site sauvage avec une plage naturelle de sable fin.

Au fur et à mesure que l’océan se retire, on découvre des rochers …

… mais aussi des blocs de béton qui mènent à l’Île Percée située face à la plage à quelques dizaines de mètres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont construit deux blockhaus pour protéger la base de sous-marins de Lorient. On peut encore apercevoir aujourd’hui les piles du pont qui reliait la plage aux blokhaus.
L’Île Percée est accessible par un gué à marée basse. Mais faites attention à la marée montante (et elle monte vite), ou vous risquez de vous retrouver bloqué sur l’île.

Plage de Trenez et Île Percée

Plage de Trenez et Île Percée

C’est un endroit sauvage, calme et apaisant, offrant une vue sur l’océan. J’y découvre, à chaque fois que je viens, des lumières, des couleurs et un ciel toujours différents, une végétation sauvage en fonction des saisons, avec le bruit des vagues et des mouettes pour seule mélodie. Et l’air a cette odeur typique de la côte bretonne qui redevient familière dès la première bouffée.

En période d’été, je n’y mets jamais un pied, car je trouve ce coin dénaturé par les vacanciers mais j’aime y retourner dès qu’ils s’en sont allés. Hors saison, il n’est pas rare de rencontrer quelques locaux qui, comme moi, sont venus voir si leur océan est toujours là, et admirer la beauté du paysage marin. Un regard, un sourire, un bonjour, et chacun s’isole pour mieux communier avec le lieu.

La plage de Trenez est un des endroits où je vais très souvent pour me ressourcer. C’est l’endroit où se finit très souvent mon chemin. Toujours fidèle et à l’écoute, mon océan me voit souvent arriver sur tension; grâce à lui, je repars toujours apaisée. Vivre près de l’océan est ressourçant.


119 personnes aiment cet article.